TÉLÉCHARGER LE LOGICIEL EVOLUTION ALLELIQUE

TÉLÉCHARGER LE LOGICIEL EVOLUTION ALLELIQUE

Modélisation de l'évolution de la fréquence allélique (sélection naturelle). Comprendre les valeurs sélectives: La valeur sélective () quantifie la capacité d'un. Modélisation de l'évolution de la fréquence allélique (dérive génétique). Présentation du phénomène: La dérive génétique est l'évolution d'une population ou. le document: Concevoir, réaliser et imprimer .

Nom: le logiciel evolution allelique
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Usage personnel seulement (acheter plus tard!)
Système d’exploitation: iOS. Windows XP/7/10. MacOS. Android.
Taille:32.76 Megabytes

Évolution, sélection - Terminale S - Modélisation. "Evolution allélique" est un logiciel gratuit qui permet de suivre l'évolution dans le temps de la. logiciel permettant de modéliser la dérive génétique. logiciel permettant de suivre l'évolution de. Logiciel servant de modélisation de l'évolution de la fréquence d'un allèle suite à la sélection naturelle. Interaction: oui Source: Philippe Cosentino Animation.

TÉLÉCHARGER LOGICIEL EVOLUTION ALLELIQUE

License: Creative Common Attribution, Partage dans les mêmes conditions, modifiable Dans la deuxième moitié du XIXème siècle, la forme carbonaria se répand dans les régions industrialisées de la Grande-Bretagne. A noter qu'il existe également un allèle I, très minoritaire, qui code pour une couleur grise intermédiaire. Cet allèle est codominant avec T donnant une couleur gris claire et récessif par rapport à C. Des études récentes montrent que l'allèle C est apparu au début du XIXème siècle suite à l'insertion d'un élément transposable répété en tandem dans le premier intron du gène Cortex. Cette insertion entraine une suractivation du gène, en particulier dans les disques imaginaux à l'origine des ailes. Le contrôle exact et le lien avec la mélanisation des ailes est encore obscur. Proposition de scénario pédagogique Le document d'appel pourra, tout simplement, être une adaptation de la carte de répartition des phénotypes de la phalène du bouleau en 1850 telle que proposée par Kettlewell dans son article sur la répartition des phalènes du bouleau 1958. Thomas d'après les données de Kettlewell 1958 Le problème émerge alors tout naturellement: "Comment expliquer la répartition des couleurs de phalène du bouleau

Evolution de la phalène du bouleau avec Edu'Modele

Single locus, multiallelic test of neutrality with two multiallelic estimators of Fst. La mutation est négligée devant la migration. Ce processus est répété pendant T générations. Ainsi, la distribution de Delta est simulée dans des conditions les plus proches possibles de ceux de votre jeu de données. P, n et A doivent être conformes à votre jeu de données.

Première S

Développements théoriques Introduction La notion de fréquence allélique est primordiale lorsque l'on parle d'évolution des espèces. Dans le chapitre sur "stabilité et variabilité des génomes et évolution" en Terminale S, la question des mécanismes de variation des fréquences alléliques est posée. L'action des facteurs de l'environnement est bien illustrée par l'exemple des Phalènes du Bouleau ou celui de la Drépanocytose. Les variations aléatoires de fréquences alléliques pour des allèles neutres sont par contre assez difficile à illustrer par des exemples documentés.

Ce mécanisme est pourtant au coeur des théories qui conduisent à utiliser les distances génétiques pour tracer des arbres phylogénétiques. La notion d'horloge moléculaire est basée sur le fait que les allèles sont régulièrement remplacés au cours du temps.

Animations

Absence of the lactase-persistence-associated allele in early Neolithic Europeans. Le squelette d'Otzi Homme des glaces. Cette conclusion est confortée par les données génétiques car à tous les sites de la région régulatrice du gène de la lactase impliqués dans la réalisation du phénotype LP, les humains LNP possèdent les mêmes nucléotides que le Chimpanzé. En conclusion, on peut dire que le phénotype LP, phénotype dérivé, résulte de mutations survenues dans la région régulatrice du gène de la lactase dans diverses populations.

Ainsi, pour la mutation -13910T des européens, elle serait apparue entre -10000 ans et -5000 ans avant J. La datation pour les mutations africaines serait du même ordre, peut-être un peu moins anciennes.